Pourquoi j’écris mon 3è livre ?

Il y a tellement de raison qui me poussent à écrire…
 
Tout d’abord une prise de conscience, début 2020. L’intuition que j’allais devoir occuper sainement mon temps pendant ma retraite. Par « sainement », j’entends quelque chose qui me porte et qui ne soit pas éphémère. Ce que j’appelle ma « 3ème vie ». L’écriture titillait mes sens depuis longtemps. Elle s’est dès lors imposée comme une évidence. À l’aune d’une vie déjà bien remplie et dont elle ne représentait qu’une microscopique partie, elle s’est progressivement déplacée au tout premier rang.
 
Avec la sortie de mon 1er livre, 𝑯é𝒍𝒊𝒖𝒎 – 𝑳’𝑬𝒏𝒗𝒆𝒓𝒔 𝒅𝒖 𝑻𝒆𝒎𝒑𝒔 – en novembre 2021, une bascule s’est opérée. Une seconde évidence venait légitimer la première, le « voyage en écriture » prenait corps, devenait palpable. Oh, pas un voyage organisé, plutôt la découverte progressive d’une contrée inconnue, mystérieuse et passionnante. Une errance merveilleuse qui m’a poussé à aller toujours au-delà du prochain virage. Je me sentais pousser des ailes, peut-être celle d’un ange, pour partir au plus près des esprits de Maupassant, de Dumas et de Flaubert. Inatteignables !
 
L’écriture de mon 2ème livre
m’a poussé à tester d’autres façons d’écrire, plus structurées, plus préparées. Deux livres, deux expériences, mais un plaisir égal. Avec l’achèvement de ce deuxième roman, aujourd’hui en préparation chez mon éditeur, s’ouvre un nouveau chemin. Comme un vrai commencement, en somme. Une ligne de départ harmonieuse où coïncident la disponibilité, une expérience qui s’affirme et le début d’un nouveau projet.
 
La créativité ne naît pas de rien, elle se nourrit de nos pulsions et de nos débats intérieurs. Chacun de mes romans en contient une part, même si j’ai souhaité les cacher un peu. Écrire n’est-il pas le meilleur chemin pour les entretenir, pour résister à la tentation de nier ce que nous sommes ?
 
Devenir médecin – ma première vie – imposait une discipline sans faille, un travail acharné de dix années. Même après avoir longtemps fait tout autre chose – ma deuxième vie – le reniement du soignant que je fus n’était pas une option. Le héros de mon premier roman fut médecin, le personnage central de mon deuxième roman les a fréquentés assidûment. Sans que cela m’obsède (pas sûr, d’ailleurs, que j’en eus vraiment conscience jusque-là), un courant médical traversera également mon troisième roman. Impossible d’y échapper. Il vous faudra être encore très patient, mais préparez-vous à découvrir un duo de choc : le flic et le médecin légiste !
 
Mais, ça, c’est pour dans au moins un an… En attendant, préparez-vous, 𝑯é𝒍𝒊𝒖𝒎 – 𝑳’𝑬𝒔𝒄𝒂𝒍𝒊𝒆𝒓 𝒅𝒆 𝑳𝒖𝒎𝒊è𝒓𝒆 arrive très très bientôt !

Pourquoi j’écris mon 3è livre ?

Il y a tellement de raison qui me poussent à écrire…
Tout d’abord une prise de conscience, début 2020. L’intuition que j’allais devoir occuper sainement mon temps pendant ma retraite. Par « sainement », j’entends quelque chose qui me porte et qui ne soit pas éphémère. Ce que j’appelle ma « 3ème vie ».

Lire la suite »

Non, l’automne n’est pas la saison des feuilles mortes !

Non, l’automne n’est pas la saison des feuilles mortes ! Les orages assombrissent le ciel, les pluies s’annoncent enfin. Elles ont déjà rempli le bassin qui récolte l’eau de pluie. Il était temps, jamais il n’avait été aussi bas. L’herbe est aussi sèche chez vous ?   Tout ça semble augurer l’arrivée imminente de l’automne.

Lire la suite »

Nouvelles d’un enfermé

Nouvelles d’un enfermé Rassurez-vous, non, je ne suis pas enfermé. J’ai même, comme nous tous, commencé doucement à reprendre goût aux sorties, au cinéma, aux concerts. À vrai dire, j’aurais aussi pu intituler cette newsletter « Tout pour ma pomme ». Bon, je sais… On n’est pas plus avancé. Les plus assidus d’entre vous (si, si, il

Lire la suite »

Où t’as mis la valise ?

Où t’as mis la valise ? En cette presque veille de vacances, notre pensée va plutôt vers la valise dans laquelle il ne faut rien oublier. Chacun sa méthode, la structurée (avec une checklist évolutive et adaptée au lieu de villégiature), l’aventureuse (on y met pêle-mêle ce qui nous tombe sous la main), la pleine

Lire la suite »

Le pépin ou la pomme ?

Le pépin ou la pomme ? C’est un peu comme tenter de savoir s’il faut entamer une histoire par la poule ou par l’œuf. Clément, notre étudiant confiné, commence sérieusement à se poser des questions. Il ne lui arrive que des pépins, tout pour sa pomme, et il aimerait bien en comprendre la raison. Pour votre

Lire la suite »

Comme un air de déjà-vu.

Comme un air de déjà-vu. L’impression de « déjà-vu » vous connaissez ? Le sentiment d’avoir déjà vécu cette situation, d’être passé par ce lieu, d’avoir croisé cette personne. Et puis, non, on a beau chercher, on n’en retrouve nulle part trace dans notre mémoire. Embarqué dans l’écriture du tome 2 d’Hélium (je sais, vous n’avez même pas

Lire la suite »

Le confinement en toute liberté.

Le confinement en toute liberté. Depuis bientôt 13 mois, nous allons de confinement en couvre-feu, avec, pour certains, un petit détour par les vaccinodromes. La seringue est devenue un objet convoité, une aspiration lointaine et parfois inaccessible. Au milieu des gradins vides, elle remplace le ballon de foot. Aux arbitres se substituent les pompiers et

Lire la suite »

Vous reprendrez bien un peu d’arsenic !

Vous reprendrez bien un peu d’arsenic ! Après avoir lu ma dernière nouvelle « Spectacle », certains de mes amis m’ont dit qu’ils ne payaient plus par carte bleue sans une petite appréhension ! C’est comme ça que naissent les rumeurs, on va revenir au troc, vous allez voir. Didier, lui, – un autre de mes amis – a

Lire la suite »
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleures expérience utilisateur.

Avez-vous pensé à vous inscrire ?