Nouvelles d’un Enfermé

(5 nouvelles : ConfinementLe Miroir, La Pomme, Le pépin, et Les Neuf Mondes)

Eric Mahias

Pour lire cette Nouvelle complète, téléchargez le PDF ci-dessus à droite.

Nouvelles d'un Enfermé.pdf

Cliquez sur l'icône pour télécharger la nouvelle en PDF

Nouvelles d’un Enfermé

TweetezPartagezPartagezEnregistrerNouvelles d’un Enfermé (5 nouvelles : Confinement, Le Miroir, La Pomme, Le pépin, et Les Neuf Mondes) Eric Mahias Pour lire cette Nouvelle complète, téléchargez le PDF ci-dessus à droite. Nouvelles d’un Enfermé.pdf Cliquez sur l’icône pour télécharger la nouvelle en PDF Facebook TweetezPartagezPartagezEnregistrer

Lire la suite »

Les Neuf Mondes

Au rez-de-chaussée, dans l’ombre du couloir, un léger crissement se fait entendre. Le goulot d’un bouteille de vodka, négligemment jetée dans la poubelle, vient de basculer. Ce grincement métallique c’est le début des ennuis : le miroir s’est fendu. Habituellement les Nornes s’en sortent très bien. Les neuf mondes d’Yggdrasil, pour elles c’est finger in the nose. Sauf qu’avec une fissure dans ce foutu miroir, l’étanchéité entre les neuf mondes n’est plus garantie !

Lire la suite »

Le Pépin

Clément est allé ouvrir la fenêtre. Il fait encore frais ce matin, 3 avril 2021. Quatre degrés au thermomètre fluorescent surplombant la pharmacie, au pied de son immeuble.

Il se retourne, les bras croisés, le dos au jour. L’ombre qui se projette sur le parquet lui donne la conscience de son existence. C’est bien lui. Il pourrait en douter tant il a failli se perdre au milieu des péripéties qui agitent ses jours.

Lire la suite »

La Pomme

Parachuté sur son matelas, Clément s’est endormi sans sommation. Au creux de sa main droite, neuf minuscules pépins bleus.

Neuf, quête d’absolu et d’idéal.

Neuf, la connaissance et le pouvoir.

Dans le panier, la pomme déchue, privée de sa semence, pourtant survit. Symbole d’immortalité, aux Hespérides comme au jardin d’Idun, le fruit d’or éveille toutes les convoitises. Cette nuit, la paume de Clément est le nouveau jardin du Valhalla.

Lire la suite »

Le Miroir

Troisième semaine de confinement dans sa chambre de bonne. Impossible d’aller à la Fac. Il faut s’organiser autrement. Et arrêter de rêvasser, retendre le fil des jours qu’il a perdu. Vu la taille ridicule de sa chambrette, ce fil n’a pas pu s’égarer bien loin. Un simple effort de concentration devrait suffire.

Commencer par faire place nette sur sa minuscule table. Virer cette grosse pomme qui le gêne. Elle l’a nargué une partie de l’après-midi.

Lire la suite »

Arsenic 2100

Miguel Estevan, chef de la station X456 d’Itapiranga, arriva de bonne heure sur le site. Il fallait inspecter les installations avec l’équipe de nuit avant le relai de la brigade de jour. Les quatre hommes, de garde jusqu’à 6 heures, n’avaient rien signalé de particulier, en dehors d’un pic assez inhabituel de gaz acres et amers. L’alarme n’avait pas été jugée nécessaire : le vent continuerait de les disperser et, de toutes façons, les masques à gaz étaient portés en permanence.

Dès qu’il sortit le pied gauche de son véhicule de fonction, à 4h30, Miguel sentit que quelque chose d’anormal était en train de se produire : le sol n’avait pas la consistance habituelle.

Lire la suite »

Le Spectacle

Une fin de journée comme je les aime. Douceur à l’extérieur, calme à l’intérieur. Je veux dire aussi dans mon intérieur à moi, ce qui est plutôt rare. Sans doute l’arrivée du printemps, les petits oiseaux et tout ça. Au bureau, l’ambiance était carrément zen. Même mon voisin m’a salué quand je suis rentré à pied, tout à l’heure. Pour prolonger cette sensation de bien-être, je m’installe sur la terrasse, devant la maison, avec une bière et le journal ! Les pieds sur la table basse, à l’américaine…

Lire la suite »

Le Paquet

Je ne sais pas exactement comment je suis arrivé là, avec mes deux enfants, Alice et Romain, 12 et 10 ans. Ça a commencé plutôt normalement. Un hologramme a sonné chez nous ce matin et m’a remis mon ordre de mission : il y avait un paquet pour moi au Centre de Distribution ; je devais le chercher pour le remettre, dans la foulée, à la personne qui viendra le réclamer.

Depuis 2045, il se passe de drôles de choses chez nous…

Lire la suite »

Confinement

L’œil me regarde au bord du miroir, un œil gauche de toute évidence, éclairé par une intense lumière
de printemps et le rebord doré de la glace. Un demi-visage suspendu là, sans cou, sans cervelle, sans envie,
au-dessus de la cheminée de ma chambre de bonne. Il n’a pas bougé depuis un quart d’heure, peut-être plus ; le temps s’épuise de durer.

Lire la suite »
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Le Burochois

Une sympathique série de nouvelles pour les amateurs de bons mots, des évènements fouillés et riches en aventures, tant attrayantes que captivantes, riches en figures de style, tantôt légères, tantôt décomplexées et débridées, entre joie et béatitude. Des nouvelles anecdotiques amusantes, parfois facétieuses et spirituelles, oniriques, métaphoriques, ensorceleuses, un tantinet surréalistes mais toujours pertinentes, étonnantes, voire jubilatoires… avec peut-être, à certains moments, un lien karmique. https://s.w.org/images/core/emoji/13.1.0/svg/1f60a.svg

Une bien jolie plume qui nous aura fait voyager au fil du temps et de l’espace… Je dirai même une plume qui nous en aura fait voir de toutes les couleurs, particulièrement le « Bleu » (depuis l’uniforme bleu marine, les scarabées bleus, une table et du papier bleu, des uniformes bleus, une femme bleue, un paquet bleu, des cerbères bleus, …) je ferme la parenthèse car il fait un peu froid… Et pour finir, avec 6 puis 9 pépins bleus, un rayon bleu sous la coupole, une voiture bleue qui brûle le tricolore, un pépin bleu dans la poche, puis une grande tache bleu foncé sur son ‘jean’ et un dernier rayon bleu dans la main.
Maître Ǝ.Mahias nous a épargnés la veine bleue, le sang bleu, le bleu Chanel, …et j’en passe ! lol

Pour rire un bout : vous écrivez « Le fond de sa poche en occupe le centre et, juste-là, une voussure étrange est en train de gonfler »… Vous qui êtes dans la mouvance ontologique-logique, est-ce une pubalgie pelvienne, est-ce une érection furtive !? On peut effectivement comprendre que ça l’démange l’étudiant en biologie et en théorie Darwinienne environnementale… OK je sors ! https://s.w.org/images/core/emoji/13.1.0/svg/1f609.svg
 
                         
Et comme aurait dit Berru’, il faut sérieusement se cloquer la pensarde en pas de vis pour écrire tout ça !

Une chose est certaine, vous n’êtes pas constipé de de la glande inventive… vous ne manquez vraiment pas d’imagination et il en faut probablement beaucoup pour vous faire trébucher de la syllabe… https://s.w.org/images/core/emoji/13.1.0/svg/1f60a.svg  
  
Toutefois, il est bon de savoir que dans une pomme à pépins bleus il y a 120 grammes de gomenol-thérapeutique en fonction de la puissance des pépins décafouilleurs de pectine…

Merci Maître ! 

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleures expérience utilisateur.

Avez-vous pensé à vous inscrire ?